Impressions écossaises sur l’île de Skye

L’Ecosse. Difficile de choisir les mots pour décrire mes sentiments à propos de ce pays…

Une région entre mer et montagne. Vaste. Avec toutes les nuances de vert que l’on puisse imaginer. Et incroyablement belle, évidemment.

J’ai eu la chance d’y aller 2 fois, et j’espère bien y retourner afin de l’explorer encore davantage. Première fois en août 2011, un road-trip de 10 jours à moto avec mon frère ! C’était assez magique de faire toute la route depuis l’Alsace, traverser l’Angleterre du Sud au Nord jusque tout là-haut, dans la péninsule septentrionale de l’Ecosse… Le point le plus au Nord que nous ayons atteint étant le village de Tongue, dont la latitude correspond à peu près à celle du sud de la Norvège, je trouve cela fou ! J’en garde un souvenir mémorable, notamment de la lumière si belle que nous avons eu la chance de contempler plusieurs fois… j’ai par exemple un souvenir très vif de notre arrivée dans le village d’Ullapool en fin d’après-midi, par la route longeant la côte, presque aveuglés par la vivacité du soleil au ras de l’océan.

J’ai eu la chance de retourner en Ecosse l’été dernier, 5 ans plus tard quasiment jour pour jour, cette fois en amoureux. J’avais souhaité retourner dans cette partie des Highlands, tout au nord de Skye, mais cela nous aurait fait trop de route en trop peu de temps… Nous avons alors préféré explorer davantage l’île de Skye, sur laquelle j’avais passé moins de 24h lors de mon premier séjour, beaucoup trop court à mon goût :).

Et je ne regrette pas une seule seconde, d’autant que nous avons eu un temps magnifique pendant les 3 jours que nous avons passé sur l’île ! Les quelques clichés que je souhaitais partager aujourd’hui ont été pris lors de notre première soirée sur Skye. Nous avons planté notre tente au camping d’Uig, un petit port au fond d’une crique sur la péninsule de Trotternish, formant la pointe Nord de l’île. Nous avons ensuite repris la voiture pour nous balader un peu avant d’aller manger, sans trop savoir vers où nous diriger.




C’est ainsi que nous avons pris la voiture pour pousser notre chemin au Nord, traversant de petits « hameaux » (comprendre quelques habitations ici et là) au style reconnaissable : murs blancs et toits gris ! Le vent s’est ici radouci, mais son murmure paisible continue de nous accompagner. Il est uniquement interrompu par un tracteur que nous croisons, autrement pas une âme qui vive à part quelques vaches et moutons.

La lumière prend alors cette teinte si typique de fin de journée : dorée, à la fois claire et douce. Je tente de capturer ces instants paisibles, les brins d’herbe couchés par le vent, les reflets sur le bleu de la mer… Et puis en arrivant tout au bout du chemin, nous découvrons cette vue splendide sur l’archipel des Hébrides extérieures, que je ne connaissais pas jusque là. J’avais bien vu sur la carte que des îles se trouvaient au-delà de Skye mais je ne les pensais pas si proches, si bien visibles et aux contours si découpés ! Depuis nous avons ajouté cette destination à nos lieux à découvrir pour une prochaine fois en Ecosse…car c’est certain, nous y retournerons 🙂 !

Les Hébrides extérieures (îles de Harris & Lewis) au loin

Et vous, connaissez-vous l’Ecosse ? Quelle image avez-vous de cette région, de ses paysages ?
Ces photos sont probablement mes préférées de tout notre séjour écossais, j’espère qu’elles vous plairont !

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *